Le Blog

#WeAreTimeForOceans

Développement Durable

03
Sep
No Plastic In My Sea

No Plastic In My Sea est une association loi 1901, qui a pour but d’informer, de sensibiliser et de lutter contre les dégâts du plastique au sein des écosystèmes marins.

Ambassadeur de l’association, Time For Oceans considère essentiel de s’unir dans cet objectif commun : la lutte contre la pollution des océans et la protection de sa biodiversité, largement menacée aujourd’hui par une consommation et une production de plastique qui n’ont cessé de croître de manière exponentielle depuis plusieurs décennies.

Recyclage ou décyclage ?

Les méthodes de recyclage du plastique sont encore très mal maîtrisées. Parmi un pourcentage très faible de ce qui est recyclé, une grande partie connaîtra seulement une seconde vie avant de finir en déchet ; c’est ce qu’on appelle le “décyclage”, le produit ne revient dans une chaîne de valorisation que pour un temps très limité avant de finir inévitablement et relativement rapidement, à la poubelle.

Si l’on garde cela à l’esprit, on découvre alors que, sur les soi-disant 22% de plastique “recyclé” en France, n’est réellement recyclé que 2% du plastique dans un objectif de revalorisation sur le long terme. Oups…

La logique “No Plastic”

Avec Time For Oceans, No Plastic In My Sea défend l’idée que la solution la plus efficace reste de réduire le plastique à sa source.

Le ramassage des déchets ou le tri ne sont pas à bannir, au contraire ! Cependant, l’association remarque et à juste titre que, même avec toute la bonne volonté du monde, ce ne sont pas des solutions suffisantes pour demain.

Le réel levier d’action est chez les industriels aux plus fortes productions de plastique, face auxquelles la législation européenne est depuis trop longtemps permissive. Laissant leurs intérêts économiques supplanter l’intérêt écologique à légiférer pour interdire le plastique à usage unique, les lois prennent du retard, reculent indéfiniment alors que l’échéance, elle, est déjà et depuis longtemps passée et que les catastrophes se rapprochent.

Rejoignez-nous pour le #NoPlasticCHallenge 2020

Dans ce but, l’association oeuvre auprès des citoyens, des collectivités et des entreprises afin de réduire le plus possible la consommation de plastique de chacun.

En ce qui concerne nous autres, consommateurs, beaucoup de gestes simples nous apprennent peu à peu à nous séparer de cette matière, si intrinsèquement liée à nos modes de vie modernes. Certains gestes peuvent sembler évidents, d’autres moins. Tous humains, nous ne sommes pas tous à même de penser à toutes les alternatives possibles, faute de temps ou pour des questions pratiques. L’association offre donc plusieurs solutions et astuces afin de nous guider dans cette démarche qui peut être d’une facilité enfantine si l’on a les bonnes clés en main.

Vous pouvez retrouver toutes ces astuces et petits gestes quotidiens, alternatives à nos mauvaises habitudes à l’occasion du #NoPlasticChallenge. Pour sa 3e édition, en 2020, l’événement se déroulera du 18 septembre au 2 octobre, à l’occasion des semaines du développement durable. Le challenge vise principalement le bannissement des plastiques à usages uniques, auprès de nous, citoyens, mais aussi auprès des commerçants et des communes.

Le #NoPlasticChallenge soutenu par Time For Oceans

En 2019, l’équipe de Time For Oceans a participé et soutenu la deuxième édition du #NoPlasticChallenge, porté par l’association.

Le projet a pour but réduire collectivement sa consommation de plastique à travers divers défis et objectifs fixés quotidiennement sur deux semaines. L’effet de l’événement est double : prendre à la fois conscience de notre consommation souvent excessive et lui trouver des alternatives.

Une mobilisation naturelle pour Time For Oceans en 2019 renouvelée pour la 3e édition en 2020, invitant les autres skippers à participer et regroupant ainsi la classe IMOCA autour du mouvement.

On vous attend nombreux pour l’édition 2020 du #NoPlasticChallenge !

Pour plus d’information sur l’association : https://noplasticinmysea.org/

Un petit rappel…

Il est nécessaire de rappeler qu’environs 8 millions de tonnes de déchets finissent dans nos océans chaque année, dont 80 % sont d’origine plastique. (Source : ONU)
Aucune solution pour nettoyer efficacement nos océans n’a pour l’instant été trouvée. C’est pourquoi l’association œuvre avec la même conviction que Time For Oceans : c’est en premier lieu à Terre qu’il faut lutter.

Publié par La rédaction - TFO dans Développement Durable le 3 septembre 2020

Quelque chose à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée
Tous les champs sont obligatoires